A la Une

Panique : Tirs nourris à Caradeux des rafales d’armes automatiques sont entendues

Plusieurs détonations d’armes automatiques sont entendues à Caradeux plus précisément dans le camp des réfugiés du tremblement de terre de 2010.

Les raisons de cette situation de panique sont pour l’instant méconnues. La population est sous tension. 

Les habitants de la zone, voisins des personnes réfugiées dans ce camp sont tous hors de contrôle. La zone est vite abandonnée, les personnes avoisinantes sont pressées de rentrer chez eux.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce jeudi 10 septembre 2020

Info 4.0

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer