Mondial 2022 : Scandale inimaginable au Quatar

Organisateur contesté du mondial 2022, le Quatar est depuis plusieurs années épinglé dans plusieurs rapports d’ONG en raison des conditions de travail jugées inhumaines, des ouvriers intervenant sur les chantiers de la Coupe du monde.

Mais cette fois, le rapport d’Amnesty International révèle que les entreprises œuvrant pour la construction des stades ne peuvent payer leurs employés depuis 7 mois. Seulement une minorité a pu percevoir partiellement leur salaire depuis 7 Juin.

Ces ouvriers en question sont pour la plupart des immigrés venus d’Asie et d’Afrique en quête d’emploi afin de nourrir leur famille.

Il convient de signaler qu’à 2 ans du plus grand événement footballistique, plus de 2000
travailleurs ont trouvé la mort ,entre 2012 et 2019, su les chantiers de stades qui sont loin d’être achevés.

Brhams Feiffer Abraham

Bouton retour en haut de la page