A la Une

Le sénateur Gracia Delva rétracté du navire PHTK

Le fervent supporteur du PHTK, le sénateur Gracia Delva alias “Aya” vient de lâcher le président Jovenel Moïse

Accusé par la confédération des travailleurs du secteur public et privé (CTSP) d’être le responsable du black-out en Haïti, le sénateur de l’Artibonite rompt ses relations avec le président de la République.
La CSTP via l’un de ses membres, Yvel Admettre affirme que Gracia Delva a vendu à l’État haïtien du mazout de mauvaise qualité, d’où la raison du black-out permanent dans le pays. Ce mazout vendu par le sénateur a occasionné les pannes de presque tous les moteurs devant produire du courant électrique.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce mercredi 23 septembre 2020

Le sénateur n’est pas resté indifférent. D’après ce qu’insinue ce dernier, il s’est mis à dos avec le président parce que les intérêts du premier représentant du pays ne reflète pas ceux du peuple haïtien. La performance du pouvoir est insatisfaisante d’après lui, il s’est dit choisir de mettre Haïti en avant au lieu de sauvegarder sa relation avec le président.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce jeudi 10 septembre 2020

Le président a échoué dans sa mission qui consitait à changer la condition de vie des haïtiens, a fait savoir le sénateur Gracia. Profitant par la suite de placer quelques mots sur la gestion de la pandémie covid-19 qui, d’après lui est un vrai fiasco.

In fine, le sénateur appelle la population à une vigilance stricte afin de stopper les dérives à tort et à travers du président de la République.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce mercredi 16 septembre 2020

À noter que Gracia Delva a tourné le dos à Jovenel Moïse après la démission de Max Attys, ministre des sports de ce dernier et de son conseiller juridique, Me Renold Georges.

Loubenson FRANÇOIS

Bouton retour en haut de la page