A la Une

Le Ministère de l’Environnement met en garde la Brigade de Surveillance des Aires Protégées (BSAP)

Le ministère de l’Environnement, dans un communiqué de presse, tient à informer la population qu’aucun mandat portant sa signature n’a été livré à aucune instance de recruter pour lui ou en son nom, des agents de la BSAP.

Depuis le 20 mars 2020, date marquant le début du confinement à cause de la pandémie covid-19, dans certaines provinces du pays les agents de la Brigade de Surveillance des Aires Protégées étendent leur pouvoir.
Pendant la période du couvre-feu d’à partir de 8h PM, les agents de la BSAP agissait comme bon leur semble, empêchant du coup la police à remplir leur mission. Ces agents de la BSAP prenaient leur malin plaisir à tabasser la population. Mais de quel droit ?

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce mardi 8 septembre 2020

Dans la dite note publiée par le ministère, il est fait mention que la BSAP, dûment reconnue n’est là que pour assurer la protection et la surveillance des Aires Protégées.

Un avertissement est lancé par le MdE à l’encontre des auteurs et des complices de ces actes malhonnêtes tout en se réservant le droit de poursuite conformément à la loi.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce samedi 12 septembre 2020

“Lagè avèti pa tiye kokobe” conclue le ministre de l’environnement dans sa note de presse.

Info 4.0

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer