L’ancien Sénateur Youri Latortue fait l’exigence d’un contrôle strict de la CSC/CA sur les dépenses du gouvernement

Youri Latortue veut un contrôle sur les dépenses du gouvernement durant l’état d’urgence sanitaire

 

Avec la présence de la Covid-19 sur le territoire national, de nouvelles mesures sanitaires ont été adoptées pour contrecarrer la pandémie du nouveau Coronavirus. Pour les appliquer, de grands décaissements ont été faits sous les ordres du président qui dirige par décret suite à la caducité du parlement haïtien.

Comme à l’ordinaire, l’ancien sénateur du département de l’Artibonite, Youri Latortue avec son nouveau pseudo « Neg chif la » tire la sonnette d’alarme de la cour supérieure des comptes et du contentieux administratif CSC/CA sur la dépense du gouvernement.

Le bureau du sénateur a adressé en date du 19 Juin 2020 une correspondance à M. Rogavil Boisguéné, président du CSC/CA pour exécuter un audit des dépenses liées à l’Etat d’urgence sanitaire décrété en Mars dernier.

Connaissant la technique de ces hommes d’état ou politiques qui ont toujours profité des problèmes que confronte le pays en cas d’urgence et ont pris prétexte pour dépenser sans le moindre contrôle. Le sénateur demande à ce que la CSC/CA remplisse son rôle prévu par la loi mère du pays.

« Toute structure entachée devrait se soumettre à une réforme sur mesures qui tiendrait compte d’ordre public et des recommandations faites par la CSC/CA, la commission éthique et anti-corruption du sénat et les bailleurs étrangers qui ne voient pas comment aider Haïti si nous maintenons ces pratiques insensées » a relaté Youri Latortue.

Pour rappel, bon nombre de fonds ont été décaissés soit pour le dépistage, la prévention et les soins médicaux valables au bénéfice de la population.
Et d’autre en liquide via la compagnie téléphonique mobile Digicel avec son outil de transfert MON CASH, jusqu’à date la moitié de la population n’a encore bénéficié.

 

Des dépenses

14 Avril 2020:   203.000.000.0 gdes (FAES) support d’un demi mois aux ouvriers de la sous traitance.
15 Mai 2020:   100.000.000 gdes vers le financement en appui aux personnes démunies et une somme additionnelle de 162.115.000.0 gdes (FAES) en appui…
29 Mai 2020:  145.557.000 gdes pour cash transfert .

 

Autant de chiffres mirobolants en moins que quatre mois d’un état d’urgence sanitaire qui a pour conséquence, un confinement ,qui récemment est contredit par le premier ministre Joseph Jouthe dans une émission d’une station de la capitale.

Jusqu’à date, qu’en est-il des professeurs d’université, des lycées et des établissements privés, promis par le Ministère de l’éducation nationale et de la formation professionnelle MENFP d’une rémunération?
Qu’en est-il de cette grande partie de la population, toujours en attente de ces trois mille gourdes ?

Est-ce la bonne option de gestion du gouvernement ?

De toute façon, comme l’a demandé le sénateur Latortue, on espère et attend que la CSC/CA fasse un rapport sur les décaissements des fonds dans cette période d’État d’urgence sanitaire.

 

 

  MASSON Duckenson

Bouton retour en haut de la page