A la Une

Insécurité : Échanges de tirs au camp des réfugiés de Caradeux, la population avoisinante appel aux secours, la zone est à éviter

Cela fait déjà deux jours depuis qu’une situation de panique règne à Caradeux dans le camp des réfugiés du séisme de 2010. À l’origine de cette situation de terreur, deux groupes gangs armés qui s’affrontent entre eux.

Selon les constats de nos reporters, certaines personnes qui habitent ce camp où sont réfugiés les rescapés du tremblement de terre qui a ravagé Port-au-Prince et ses zones avoisinantes en 2010 sont en train de prendre la fuite pour éviter d’être victime de cette guerre des gangs.

LIRE AUSSI:  Taux de référence de la BRH pour ce samedi 12 septembre 2020

Des rafales d’armes automatiques sont entendues dans cette zone que beaucoup évitent pour l’instant. Les habitants avoisinants ce camp de réfugiés appellent au secours des autorités policières pour freiner cette vague d’insécurité qui sévit à Caradeux.

Info 4.0

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer