Face à la montée exorbitante de l’insécurité dans le pays, les États-Unis montrent sa préoccupation

Dans un communiqué de presse rendu public le mercredi 5 août 2020, l’ambassade des États-Unis en Haïti, dit s’inquiéter de la montée de l’insécurité dans le pays, qui a déjà coûté la perte de beaucoup de vie humaine. En ce sens les autorités américaines demandent au gouvernement haïtien de protéger les citoyens haïtiens contre cette vague d’insécurité.

LIRE AUSSI:  Révocation de Abelson Grosnegre, les membres du SPNH-17 annonce une journée de marche.

La situation d’insécurité, qui depuis quelque mois sévit dans les quartiers populaires dont Cité-soleil, Martissant, la Saline, Cité-de-Dieu, et Bel-Air, face à cette situation les États-Unis disent préoccuper par les pertes en vie humaine dans les communautés marginalisées du fait de la violence”

Dans cette note, l’ambassade américaine présente les difficultés de l’institution policière et fait savoir que sans un financement approprié, la PNH sera toujours dans l’incapacité de répondre aux actes d’insécurité perpétrés par les gangs armés et passera toujours outre de sa mission principale qui est de protéger et servir. Du même coup, les États-Unis promettent son soutien à l’institution policière pour répondre aux différentes attentes de la population haïtienne.

LIRE AUSSI:  Un nouveau commissaire à la tête de la DCPA

La violence, la corruption et l’impunité, pour les États-Unis sont des causes du sous-développement du pays et les aspirations du peuple haïtien.

Faut aussi signaler que le gouvernement met en cause l’incapacité de l’institution policière face à cette montée de l’insécurité.

Info 4.0

Tags
Bouton retour en haut de la page
Fermer